Mon corps reprend ses droits

 

Depuis mon adolescence j'ai toujours pris la pilule.

Depuis mes 16 ans en fait.

J'ai eu mes premières règles très tard.

Et elles étaient terriblement douloureuses.

Moi qui n'étais pas une fille douillette j'étais à terre à chaque cycle.

Du coup la prise de la pilule me permettait d'avoir beaucoup moins mal en plus de m'offrir un mode de contraception.

 

Un jour on a décidé d'avoir un enfant.

J'ai dis au revoir à ces plaquettes qui m'accompagnaient depuis si longtemps.

Mon corps à mis du temps à comprendre ce qui se passait.

A l'arrêt de ma pilule, j'ai eu mes règles pendant plus d'un mois non stop.

C'était un cauchemar.

Et chaque cycle en plus de me rendre triste me faisait souffir physiquement et psychologiquement.

Mais heureusement Chup à fait son nid.


Une fois Chup née j'ai très vite repris une contraception compatible avec l'allaitementla pilule cerazette.

J'avais toujours été sous pilule et je n'envisageais pas un autre mode de contraception.

Puis une fois l'allaitement terminé j'ai repris mon ancienne pilule.
Mais à un moment donné elle ne me convenait plus

J'avais des douleurs anormales et des règles toutes détraquées sans réelles explications puisque la pilule avait toujours fonctionné auparavant...

 
J'ai du prendre des médicaments, faire des examens et attendre que tout rentre dans l'ordre.
Et puis une petite filouse s'est fait une place au creux de mon ventre.
Après sa naissance j'ai refusé de reprendre la pilule.

J'en avais marre de ce mode de contraception.
Je voulais attendre mon retour de couche et non pas provoquer les cycles.
J'ai donc attendu assez longtemps puisqu'il est arrivé en mai soit plus de 10 mois après l'accouchement.
Honnêtement j'ai douillé.

 Bref ça ne m'avait pas manqué.

 
Surtout qu'aujourd'hui je m'aperçois que le retour de mes cycles a modifié mon corps.
Moi qui avait réussi à retrouver une jolie ligne et silhouette je me sens gonflée.
Je sais bien que ça ne se voit pas mais moi je le sens.
Et c'est la que je comprends que mon corps reprend ses droits et non sans douleur...

Toujours physique et psychologique.

 

J'ai donc décidé de ne plus prendre la pilule mais de me tourner vers une contraception DIU (Dispositif Intra Utérin). J'ai donc choisis le stérilet cuivre.

 

Y'a plus qu'à le mettre en place quand mes cycles sembleront réguliers... et ca c'est pas gagné!

 

Bref je "redeviens femme" et chiante de nouveau...

 

Et chez toi le mode de contraception c'est lequel?

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lapetitelati

Divorcée, Curieuse et épicurienne, maman de 2 poulettes à la fois douces et piquantes. C'est un blog de maman, enfant, bons plans, découverte et plus encore!!!
Voir le profil de Lapetitelati sur le portail Overblog

Commenter cet article

sophie-mum 05/08/2014 09:54

ici tjrs la pilule depuis mes 19 ans age de mes règles oui la chance hein ?! j'ai arreté la pillule 1 an car une dame qui m'avait massé a l'époque m'a dit que j'aurai des soucis pour avoir des
enfants. et quand avec le pere de minipuce on a voulu un enfant ça a marché direct meme si mon cycle est long sans pilule 34 jours donc 1 chance sur 2 pour avoir un enfant. meme mon gynéco m'avait
dit que ca allé etre long mais je connaissais parfaitement mon cycle. en 1 an j'ai eu le temps de comprendre les douleurs loool. et le stérilet j'ai pas confiance du coup pilule

Agathe 04/08/2014 09:23

PS : n'attends pas un retour de cycles réguliers pour poser le DUI ! Il se pose à n'importe quel moment ! Ne risque pas une autre grossesse à attendre sans raison !

Agathe 04/08/2014 09:20

Hello ! J'ai un parcours un peu similaire au tien, sauf que je n'ai pas eu d'aussi terribles douleurs de règles que toi ... La pilule n'avait pas vraiment amélioré la douleur ou la rétention d'eau
(ou la mauvaise humeur !), juste le flux moins abondant.
Moi c'est cerazette qui m'a complètement détraquée, j'ai eu quasi tous les effets secondaires : déprime, prise de poids, et surtout aménorrhée ! Je pouvais attendre pour le retour de couches, rien
ne venait, 3 mois après avoir arrêté d'allaiter ! J'ai même cru que j'étais retombée enceinte avec ce ventre qui ne partait pas ... Et comme toute jeune maman, j'avais la tête ailleurs et je
l'oubliais souvent, donc je me suis dit que ce n'était vraiment plus pour moi.
J'ai du forcer la main de ma gynéco pour qu'elle me pose un DIU cuivre, elle voulait attendre le retour de couches sous cérazette, bref, le cercle vicieux (j'ai ensuite appris que poser un DIU est
plus "confortable" pour le gyneco pendant les règles parce que le col est ouvert ...). L'après pose est un peu douloureuse, mais quand on a connu un accouchement et une post-césarienne, on sait
relatviser (douleurs de règles / petites contractions).
J'ai eu quelques soucis de "flux" puisque mon retour de couches est venu avec un DIU, donc c'était super abondant ! Mais maintenant je suis rodée et mes douleurs sont tout-à-fait gérables.
Bon courage dans tes nouvelles aventures ! Pilule, DIU, implant ou autre ... on est femmes et on le reste !